2 mars 2024
Quand le cheval galope sur la pointe des pieds : le sport qui fait hennir de rire !

Quand le cheval galope sur la pointe des pieds : le sport qui fait hennir de rire !

Aux Herbiers, on ne fait pas les choses à moitié… sauf les chevaux ! Oui, oui, vous avez bien lu. Imaginez un champ de course, des obstacles, des cavaliers concentrés… et pas un seul cheval en vue. C’est le tableau surréaliste du championnat du monde de cheval à deux pattes qui s’est tenu en Vendée, où l’association La Cavalerie du Prieuré a brillamment représenté l’art de l’équitation sans équidé.

La folle chevauchée des "Hobby Horses"

Le concept est simple : prenez un manche à balai, fixez-y une tête de cheval, de poney ou, pour les plus fantaisistes, de licorne, et voilà votre monture prête pour le grand galop. Mais attention, pas question de faire n’importe quoi ! Les participants doivent suivre des pas bien précis et respecter les tableaux de compétition, sous peine de se voir refuser l’entrée au paddock.

L’école, berceau de la cavalerie… sur bois

L’idée a germé lors d’une fête d’école à Mozé-sur-Louet, où les parents, pris d’une soudaine envie de retomber en enfance, ont improvisé un spectacle équestre. Depuis, les enfants ne rêvent plus que de chevaucher leur balai, et les blasons de l’association sont devenus de véritables œuvres d’art, peintes par les petites mains artistiques des écoliers.

Un décor digne d’un tournoi médiéval

Pour que le spectacle soit complet, l’équipe décoration de la Cavalerie du Prieuré s’emploie à créer des costumes médiévaux et un décor qui ferait pâlir d’envie n’importe quel chevalier du Moyen Âge. Le tout en mode récup’, parce qu’après tout, le cheval à deux pattes, c’est aussi l’art de faire beaucoup avec peu.

Vers un trot olympique ?

Avec une centaine de participants et 2 500 spectateurs, le cheval à deux pattes fait désormais partie intégrante du paysage vendéen. Et pourquoi pas, un jour, voir cette discipline rejoindre l’arène des Jeux Olympiques ? Après tout, plus étrange encore a été vu dans l’histoire du sport…

Alors, si vous avez un vieux manche à balai et une envie soudaine de sauter des haies, vous savez ce qu’il vous reste à faire. Et pour les plus sérieux d’entre vous, sachez que le cheval à deux pattes est un sport qui demande autant de rigueur que de créativité. C’est ce qu’on appelle avoir l’équitation ludique !

Pour plus d’histoires qui sortent de l’ordinaire, gardez un œil sur BuzzDuSiecle.com, où l’insolite est toujours au galop !

En attendant, chaussez vos bottes, enfilez votre plus beau costume médiéval et… à vos manches à balai ! Qui sait, peut-être qu’un jour, le cheval à deux pattes deviendra votre discipline favorite. Après tout, en matière de sport, il n’y a pas de barrière… sauf celles à franchir au triple galop !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *