2 mars 2024
Un sapin de Noël de 10 mètres devient le festin de chèvres gourmandes !

Un sapin de Noël de 10 mètres devient le festin de chèvres gourmandes !

De la pizzeria à la chèvrerie, un sapin prend sa retraite à la campagne

Vous avez déjà entendu parler d’un sapin de Noël qui prend sa retraite à la campagne ? Eh bien, à Angoulême, un sapin géant de 10 mètres et pesant 350 kg a eu droit à une seconde vie plutôt… croquante ! Après avoir trôné majestueusement dans la verrière du restaurant italien Le Lion Rouge, cet arbre a été offert en festin à 300 chèvres chanceuses de la chèvrerie Jousseaume à Roullet.

Alain Jousseaume, le propriétaire des lieux, est connu pour être un fin gourmet en matière de sapins. Il ne laisse pas n’importe quel conifère franchir les lèvres de ses biquettes. Mais pour le sapin du Lion Rouge, il a fait une exception car il avait la garantie que l’arbre n’était pas traité. "Je ne prends plus de sapin normalement. Mais là, j’ai la garantie qu’il n’est pas traité et que mes chèvres ne craignent rien. J’ai trouvé que c’était une bonne idée", a-t-il déclaré.

Un geste écolo qui fait bêêêler de joie

Il semblerait que la tendance soit à la générosité écologique en cette période post-fêtes. Pendant que nos amis à quatre pattes de Roullet se régalent de sapin bio, les chiens du refuge de Landerneau font eux aussi une razzia… mais sur les croquettes ! Grâce à l’opération Agir pour l’adoption, le refuge a reçu 600 kilos de croquettes, un don qui tombe à pic en ces temps d’inflation.

Un menu de roi pour des chèvres qui ne font pas les chèvres

Revenons à nos chèvres qui, entre deux bouchées de résineux, doivent se sentir un peu comme des reines. Imaginez un peu : un sapin de 10 mètres, c’est comme si l’on vous servait un buffet à volonté de pizzas géantes ! Et chez BuzzDuSiecle.com, on se demande si ces chèvres ne vont pas développer un goût pour les décorations de Noël. L’année prochaine, verrons-nous des chèvres décorer leurs propres arbres avant de les dévorer ?

En tout cas, une chose est sûre : le sapin du Lion Rouge aura eu une fin de vie utile et appréciée, loin de finir en déchet. Et les chèvres ? Elles ont probablement passé le meilleur début d’année de leur vie, avec un menu qui change de l’ordinaire.

Alors, si vous avez un sapin en fin de vie, pensez aux chèvres de votre région. Qui sait, elles pourraient vous remercier avec un fromage de chèvre aux saveurs de pin des plus originaux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *