2 mars 2024
Une Première Ministre qui résout des meurtres ? Bienvenue en Islande, terre de glace... et de polar !

Une Première Ministre qui résout des meurtres ? Bienvenue en Islande, terre de glace… et de polar !

Mes chers lecteurs, suspendez votre smalahove (oui, cette tête de mouton norvégienne bouillie, je vous vois grimacer), aujourd’hui sur BuzzDuSiecle.com nous embarquons pour l’Islande, non pour y contempler les aurores boréales ou patauger dans les sources chaudes. Non, on y va pour un crime… littéraire !

Le froid qui tue… de rire !

Imaginez un écrivain chevronné du polar islandais, fan inconditionnel d’Agatha Christie, qui s’allie avec… roulements de tambours… la Première ministre islandaise elle-même pour écrire un roman policier. Non, ce n’est pas le dernier épisode de votre série nordique préférée, mais la réalité même qui transpire le suspens glacial de cette île volcanique où il fait bon tricoter ses pulls en laine et résoudre des mystères.

Un duo plus inattendu que des tomates dans un smörgåsbord

Ragnar Jonasson, le maestro du suspense nordique, s’est adjoint les services de Katrín Jakobsdóttir, Première ministre islandaise depuis 2017 (et depuis quand les chefs d’État deviennent-ils auteurs de polars, hein ?) pour accoucher, après deux ans de labeur (et entre deux réunions avec les gros bonnets du monde), d’un ouvrage baptisé "Reykjavik" qui risque fort de vous congeler le sang.

Une intrigue qui date plus que votre dernier message non-lu sur Tinder

Retour en 1956, sur l’île de Videy. Une étudiante disparait sans laisser de trace, et voilà Kristján, flic débutant, parti enquêter entre deux colonies de macareux. Fast forward de trente ans : la ville est en ébullition pour un sommet historique, mais c’est l’énigme de la jeune Làra qui hante l’esprit des Islandais, surtout celui de Valur, un journaliste aussi acharné qu’un viking en quête de gloire.

La plume de la première ministre, aussi tranchante qu’une lame de saga épique

Katrín Jakobsdóttir y va de son petit coup d’épée pour dresser le portrait de la haute société islandaise, autant dire qu’elle balance quelques secrets plus glaçants qu’une randonnée en hiver au Grímsvötn. Et le coupable est… Ah, croyiez-vous vraiment que j’allais vous le dire ?

Traversez fjords et glaciers à chaque page de "Reykjavik" (traduit du texte mystérieux qu’est l’islandais par le non moins fabuleux Jean-Christophe Salaün, disponible chez l’éditeur La Martinière pour la modique somme de… Une saga à dévorer, quoi !), et découvrez qui, au milieu des pingouins et des éruptions inattendues, est l’assassin qui fait froid dans le dos.

En somme, mes compatriotes, voilà un polar qui réchauffera vos soirées plus sûrement qu’une bouillotte ou un grog. À quand notre Emmanuel Macron national se lançant dans l’écriture d’une série de romans young adult ? Restez scotchés à BuzzDuSiecle.com, car on ne sait jamais ce que l’actualité loufoque nous réserve !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *