23 juillet 2024
Quand Mario Kart Rencontre la Réalité : Une Course Nocturne Arrosée dans les Deux-Sèvres !

Quand Mario Kart Rencontre la Réalité : Une Course Nocturne Arrosée dans les Deux-Sèvres !

Dans un épisode qui semble tout droit sorti d’une partie endiablée de Mario Kart, les routes tranquilles des Deux-Sèvres ont été le théâtre d’une scène pour le moins insolite et alcoolisée. Imaginez la scène : nous sommes dans la nuit noire et brumeuse du samedi 2 au dimanche 3 mars 2024, et les gendarmes de la paisible commune de Moncoutant-sur-Sèvre, habitués aux contrôles routiers classiques, se retrouvent face à… un kart ! Oui, vous avez bien lu, un kart, avec à son bord un jeune pilote de 16-17 ans, légèrement éméché, naviguant à la lueur d’une lampe frontale. On ne sait pas si le jeune homme cherchait des étoiles ou des champignons pour booster sa vitesse, mais une chose est sûre, il a trouvé des ennuis.

Une Virée Nocturne Pas Comme les Autres

Vers 4h30 du matin, alors que le silence règne sur la D140, le commandant Raboisson et ses hommes, pensant au départ croiser un cycliste égaré, manquent de peu de percuter ce "véhicule" d’un nouveau genre. À leur grande surprise, le pilote n’est autre qu’un adolescent, qui, visiblement ennuyé, a décidé de tester les performances de son kart… sans penser aux conséquences. Avec un taux d’alcool de 0,84 g par litre de sang et une vitesse maximale de 30 km/h, notre jeune ami était loin de battre des records, sauf peut-être celui de l’originalité !

Pas de Carapace, Mais Deux Amendes

Fort heureusement, cette escapade nocturne ne s’est soldée par aucun accident, bien que le commandant Raboisson souligne qu’"on a évité un drame". Pas de peau de banane sur la route, ni de carapace rouge à l’horizon, mais notre jeune pilote n’échappe pas à la réalité : deux amendes pour conduite en état d’ivresse et pour la conduite d’un engin non homologué. Ses parents ont dû venir le chercher à la gendarmerie, probablement moins amusés par cette aventure que nous le sommes.

Une Nuit Animée pour les Gendarmes

Et comme si cela ne suffisait pas, cette même nuit, les forces de l’ordre ont eu droit à une autre rencontre insolite : un jeune conducteur transportant son pare-choc sur la plage arrière de sa voiture, portière ouverte, avec un taux d’alcoolémie frôlant l’exploit : 1,44 g par litre de sang. Il semblerait que les routes des Deux-Sèvres aient été le théâtre d’un festival d’originalité et d’imprudence.

En somme, une nuit que les gendarmes de Parthenay ne sont pas prêts d’oublier, et qui nous rappelle que la réalité peut parfois dépasser la fiction… ou les jeux vidéo ! Restez à l’écoute de BuzzDuSiecle.com pour d’autres histoires aussi incroyables qu’insolites. Et souvenez-vous : si l’ennui vous guette, optez pour une bonne vieille partie de Mario Kart… sur console !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *