20 avril 2024
Quand la mode se fait entarter: le défilé d'Avavav qui renverse les podiums!

Quand la mode se fait entarter: le défilé d’Avavav qui renverse les podiums!

Dans un monde où la mode se prend parfois un peu trop au sérieux, la marque Avavav a décidé de bousculer les codes avec un spectacle qui restera gravé dans les mémoires de la Fashion Week de Milan. Imaginez un peu: des mannequins défilant sous une pluie de déchets, lancés avec enthousiasme par un public chauffé à la vodka. Oui, vous avez bien lu. Avavav, cette marque suédoise connue pour son excentricité, a transformé le podium en véritable champ de bataille contre la haine en ligne.

Un cocktail explosif: vodka et déchets!

Dès leur arrivée, les invités étaient accueillis avec un shot de vodka – probablement pour s’assurer que tout le monde soit dans le bon état d’esprit. Puis, équipés de gants et entourés de seaux remplis à ras bord de ce que vous pourriez trouver dans votre poubelle un dimanche soir – pelures de bananes, canettes, bouteilles en plastique, vous l’avez – ils étaient invités à viser les mannequins. Oui, même en pleine tête.

La mode, c’est aussi se prendre des tomates

Les créations d’Avavav pour l’automne-hiver 2024 semblaient tout droit sorties d’une scène de combat de nourriture: chemises tachées, collants déchirés, pantalons troués… Un chaos vestimentaire orchestré avec brio, qui n’a pas manqué de faire chuter quelques mannequins, victimes de cette pluie insolite.

Un final à la tarte

Et comme si cela ne suffisait pas, Beate Karlsson, l’une des créatrices suédoises derrière cette folie, a clôturé le spectacle en se faisant entarter. Un geste symbolique, peut-être, pour montrer que dans le monde de la mode, il faut parfois savoir encaisser les coups… avec le sourire.

Folie ou génie?

Ce défilé d’Avavav n’était pas seulement une critique de la haine en ligne; c’était une véritable performance artistique qui a su captiver l’attention bien au-delà des frontières de Milan. En septembre 2023, la marque avait déjà fait parler d’elle en faisant courir ses mannequins sur le podium, une métaphore de l’angoisse des rythmes infernaux de l’industrie de la mode. Avec ce dernier coup d’éclat, Avavav prouve une fois de plus que la mode ne se limite pas aux vêtements, mais qu’elle est aussi un moyen d’expression puissant.

Folie ou coup de génie? Chez BuzzDuSiecle.com, on penche pour la deuxième option. Après tout, dans un monde où tout a été vu et revu, il faut bien un peu d’excentricité pour secouer le cocotier de la mode. Et vous, seriez-vous prêts à lancer des déchets sur un podium pour dénoncer la haine en ligne?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *