23 juillet 2024
Quand Monopoly rencontre la réalité : il tente d'acheter une Porsche avec un chèque de 72 millions d'euros !

Quand Monopoly rencontre la réalité : il tente d’acheter une Porsche avec un chèque de 72 millions d’euros !

Dans un épisode qui semble tout droit sorti d’un jeu de Monopoly version très, très luxe, un concessionnaire du Kentucky aux États-Unis a eu la surprise de sa vie. Imaginez un peu la scène : nous sommes un mercredi tranquille, le 21 février dernier, chez Blue Grass Motorsport, un concessionnaire spécialisé dans la vente de voitures qui font rêver, notamment des Porsche. Et là, débarque un client un peu spécial, originaire de Bloomington, dans l’État de l’Indiana. Jusque-là, rien d’anormal, sauf que l’homme n’avait visiblement pas l’intention de passer par la case départ sans récolter ses 200 euros.

Au lieu de sortir une carte bancaire ou de négocier un financement comme le commun des mortels, notre homme sort un chèque. Mais attention, pas n’importe quel chèque : un chèque de plus de 70 millions d’euros ! Oui, vous avez bien lu, 72 millions d’euros pour être précis. De quoi acheter la Porsche, le concessionnaire, et probablement toute la rue avec !

Comme vous pouvez l’imaginer, les employés de la concession n’ont pas mis longtemps à flairer l’arnaque. Aux États-Unis, payer une baguette de pain par chèque est déjà un exploit, alors une Porsche… Les vendeurs, restant polis mais fermes, ont donc gentiment refusé l’offre, suggérant à notre aspirant acheteur de prendre la porte. Mais loin de se décourager, notre homme a déclaré qu’il ne partirait pas sans sa Porsche. Il a même tenté de s’en emparer par ses propres moyens !

La situation a finalement nécessité l’intervention de la police, qui a découvert que notre protagoniste avait déjà tenté de faire des emplettes avec des chèques aux montants astronomiques dans d’autres concessions. La veille, il avait offert 11 millions d’euros pour un Land Rover. Qui ne tente rien n’a rien, après tout !

Cette histoire rocambolesque nous rappelle que l’imagination des gens en matière d’achats de luxe n’a décidément pas de limite. Mais, chers lecteurs de BuzzDuSiecle.com, si jamais l’envie vous prend d’acheter une voiture de sport avec un chèque de Monopoly, souvenez-vous que dans la réalité, les concessionnaires préfèrent nettement les transactions un peu moins… fantaisistes.

En tout cas, une chose est sûre : notre homme a réussi à marquer les esprits, et pas seulement ceux des employés de la concession. Il a également offert à la police une histoire qu’ils ne sont pas prêts d’oublier. Et à nous aussi, d’ailleurs !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *