23 juillet 2024
Un Maire du Loiret Déclare la Guerre aux SUV Parisiens... et aux Vélos Trop Lourds !

Un Maire du Loiret Déclare la Guerre aux SUV Parisiens… et aux Vélos Trop Lourds !

Dans une épopée qui ferait pâlir d’envie les plus grands héros de la mythologie grecque, Ugo Planchet, le maire sans étiquette de Saint-Aignan-le-Jaillard, petite bourgade pittoresque du Loiret, a décidé de prendre le taureau par les cornes. Ou plutôt, le SUV par le pare-chocs. En réponse à la décision controversée de la Ville de Paris de tripler les tarifs de stationnement pour les véhicules les plus imposants, notre intrépide édile a lancé un arrêté municipal qui ne manque pas de piquant.

Tarifs Exorbitants et Réactions Exubérantes

Imaginez la scène : un conseiller municipal parisien, égaré dans les méandres du Loiret, décide de garer son SUV à Saint-Aignan-le-Jaillard. Quelle ne serait pas sa surprise en découvrant que le tarif pour une petite heure de stationnement s’élève à 18 euros, et atteint l’astronomique somme de 225 euros pour un séjour de six heures ou plus ! Mais le maire ne s’arrête pas là. Dans un élan d’humour qui frise le génie, il annonce également une taxe spéciale pour les vélos excédant 10 kg, à payer uniquement le 29 février des années bissextiles. Oui, vous avez bien lu.

L’Article N°42 du Code de l’Absurdité Publique

Ugo Planchet, dans un éclat de lucidité législative, invoque l’« article numéro 42 du Code de l’absurdité publique des collectivités territoriales » pour justifier son arrêté. Un article qui, on peut le supposer, doit se trouver quelque part entre la loi sur l’obligation de sourire tous les lundis et celle interdisant aux canards de marcher en file indienne les jours de pluie.

Une Tournée Générale pour Apaiser les Esprits

Mais le clou du spectacle, c’est sans doute la sanction prévue pour les contrevenants ne respectant pas cette nouvelle réglementation : ils devront présenter des excuses publiques à l’ensemble des habitants de Saint-Aignan-le-Jaillard et… offrir une tournée générale au bar le plus proche ! Une mesure qui, on l’imagine, devrait grandement contribuer à l’harmonie sociale et à la bonne humeur générale du village.

Un Petit Village Gaulois Résiste Encore et Toujours

Cette histoire, digne d’un épisode d’Astérix et Obélix, nous rappelle que l’humour reste l’une des meilleures armes face à l’absurdité de certaines décisions politiques. En se moquant gentiment de la votation parisienne sur les SUV, qui n’a mobilisé qu’une faible portion des électeurs, Ugo Planchet prouve que l’on peut à la fois critiquer et faire sourire.

En somme, cet arrêté municipal n’est pas seulement un pied de nez à la mairie de Paris, mais aussi un rappel que, parfois, il vaut mieux en rire qu’en pleurer. Et chez BuzzDuSiecle.com, on ne peut qu’applaudir cette initiative qui prouve que, même dans les situations les plus sérieuses, une pincée d’humour peut faire toute la différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *