20 avril 2024
Un souvenir explosif de la Seconde Guerre mondiale s'invite sur une plage de Saint-Malo!

Un souvenir explosif de la Seconde Guerre mondiale s’invite sur une plage de Saint-Malo!

Imaginez-vous, pieds nus, le vent dans les cheveux, en train de vous promener tranquillement sur la plage du Minihic à Saint-Malo. Vous êtes là, à réfléchir à quelle glace choisir pour l’après-midi, quand soudain, vous tombez nez à nez avec… un obus de 11 kg datant probablement de la Seconde Guerre mondiale. Pas vraiment le coquillage que l’on espère ramasser, n’est-ce pas?

C’est exactement ce qui est arrivé à un promeneur, le 25 janvier dernier. À marée basse, au lieu de trouver une jolie nacre ou un crabe égaré, il découvre cet engin explosif. Heureusement, notre Indiana Jones des temps modernes a eu le bon réflexe : il a immédiatement prévenu la police. On imagine déjà la scène, le téléphone à la main, essayant d’expliquer que non, il n’a pas trouvé un vieux fer à repasser, mais bien un obus.

Les plongeurs démineurs de Brest, véritables héros des temps modernes, sont intervenus plus vite que dans un épisode de "Alerte à Malibu", mais avec moins de maillots de bain et plus de combinaisons de plongée. Leur mission? Identifier, sécuriser et… faire sauter l’obus à un kilomètre de la côte, histoire de ne pas transformer la plage en nouvelle attraction touristique explosive.

La préfecture maritime Atlantique, dans un tweet qui a dû secouer plus d’un moussaillon, a rappelé que ce genre de découverte n’était pas si rare. En effet, presque une centaine d’armements de ce type sont retrouvés chaque année sur la façade atlantique nord. Mais celui-ci, avec ses modifications datant de 1915, a laissé planer le mystère sur sa date d’utilisation exacte. Un véritable voyage dans le temps, mais avec un peu plus de TNT.

Les autorités rappellent que si vous tombez sur un souvenir historique de ce genre lors de votre prochaine promenade sur la plage, le mieux est de ne pas tenter de le ramener chez vous comme décoration. Les flux marins et les marées sont pleins de surprises, mais certaines sont à laisser aux professionnels.

En conclusion, la prochaine fois que vous irez à la plage, peut-être que chercher des coquillages sera suffisant pour votre dose d’aventure. Laissons les obus reposer en paix, et contentons-nous des photos pour immortaliser nos trouvailles, sauf si vous voulez faire le buzz sur BuzzDuSiecle.com, bien sûr!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *