2 mars 2024
Quand les squatteurs se transforment en statues de ciment pour échapper à la police!

Découvrez les pépites nommées pour le prix de l’humour politique 2023 !

Mesdames, Messieurs, affûtez vos zygomatiques ! L’heure est venue de décerner le tant convoité prix Press club de l’humour et politique 2023. Et qui dit politique, dit souvent phrases alambiquées et discours interminables… mais cette fois, c’est un festival de petits bijoux d’ironie qui nous est offert en spectacle !

Mais qui donc remportera la palme du punchline-isme éclairé ?

Le président Macron, dans un élan de clairvoyance rivalisant avec Nostradamus, nous gratifie de cet interrogatif existentiel lors de ses vœux télévisés : "Qui aurait pu prédire la crise climatique ?" On en tremble encore d’anticipation !

Anne Hidalgo, reine du contre-pied verbal, répond à son opposant qui la compare à l’anti-Midas transformant Paris en plomb, par un truculent : "Je n’ai plus de voiture donc je ne sais pas à quel Midas vous faites allusion." C’est ce qu’on appelle du détournement d’accusation niveau olympique !

Quant à François Fillon, qui nous conte ses aspirations commerçantes de charcutier ambulant sur la Place Rouge, on se demande si les rillettes y seront vendues en roubles ou en euros : "Si j’ai envie de vendre des rillettes sur la place Rouge, je vendrai des rillettes sur la place Rouge."

Des petites perles en pagaille

La compétition est rude avec des joyaux tels que Sandrine Rousseau s’interrogeant sur l’avenir à long terme du célèbre footballeur : "Que va faire Mbappé après 50 ans ?" Une question métaphysique pesant lourd dans la balance du destin des sportifs.

Et que dire d’Édouard Philippe, ancien Premier ministre, qui pousse l’autodérision jusqu’à affirmer : "Si vous pensez qu’il faut être un play-boy en France pour être élu, j’ai quand même quelques contre-exemples." Ah, l’humilité charmeuse d’un homme politique !

Cette liste savoureuse n’est qu’un échantillon de l’exubérance humoristique de nos élites politiques… Et pour connaître le vainqueur, ne manquez pas la révélation du verdict le 5 décembre, fournie par un jury d’experts en espièglerie et en boutades politiques.

Ça va être serré !

Alors, prêts à parier sur le favori ? Entre traits d’esprit, ironie et sarcasme, une chose est certaine, les délibérations seront à mourir… de rire ! Soutenez vos candidats et préparez-vous à un sprint final d’humour politique digne des Jeux Olympiques du rire !

Restez branchés sur notre incontournable BuzzDuSiecle.com pour d’autres actualités qui mettent du piment dans la morosité quotidienne. Faites vos jeux, rien ne va plus dans la mare aux punchlines !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *