20 avril 2024
Quand le Salève se prend pour Ibiza et les skis laissent place aux vélos électriques !

Quand le Salève se prend pour Ibiza et les skis laissent place aux vélos électriques !

Ah, l’hiver ! Cette saison où le froid nous pince les joues, où les bonhommes de neige prennent vie dans nos jardins, et où les stations de ski nous accueillent à bras ouverts… Enfin, normalement. Car au Salève, la tradition a pris un sacré coup de chaud cette année. Oubliez vos doudounes et bonnets, sortez plutôt les lunettes de soleil et les tongs !

Le Bureau de la montagne du Salève (BMS), confronté à un hiver sans neige digne d’un scénario de film catastrophe pour stations de ski, a décidé de jouer la carte de l’originalité. Exit les traditionnelles balades en raquettes ou les constructions d’igloos, cette année, on se la joue plage et transats sous les palmiers. Oui, vous avez bien lu. Le Salève s’est transformé en véritable station balnéaire d’hiver, avec un succès qui a de quoi faire pâlir les plus belles plages de la Côte d’Azur.

Les moniteurs, probablement en bermuda, ont proposé des sorties à vélos électriques et des challenges trappeurs qui, soyons honnêtes, avaient plus des airs de construction de cabanes de plage que d’abris en forêt. Et pour parfaire le tableau, quoi de mieux que de déguster une bière en terrasse du Café de la plage, avec vue sur… les mouettes ? Les habitants, amusés, ont baptisé l’événement la "fête de la taupe", un clin d’œil humoristique à cette situation pour le moins inattendue.

Chez BuzzDuSiecle.com, on adore quand la réalité dépasse la fiction, surtout quand elle nous offre des scènes aussi cocasses. Imaginez un peu la tête des touristes, venus chercher la fraîcheur des sommets, se retrouvant à faire bronzette au pied des pistes ! C’est sûr, le Salève a réussi son pari de nous surprendre, nous offrant un avant-goût d’un futur où les palmiers pousseraient peut-être à côté des remontées mécaniques.

En tout cas, une chose est sûre, cette fête de l’hiver pas comme les autres restera dans les annales. Et qui sait, peut-être que l’année prochaine, ils nous proposeront du ski nautique sur les pistes ? Affaire à suivre !

En attendant, chapeau bas au Salève pour cette initiative rafraîchissante qui prouve que, neige ou pas, l’hiver reste une saison pleine de surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *