23 juillet 2024
Le Motoculteur Vagabond : l'incroyable périple d'un Allemand à travers l'Europe

Le Motoculteur Vagabond : l’incroyable périple d’un Allemand à travers l’Europe

Vous connaissez le road trip en voiture, le tour d’Europe à vélo, mais avez-vous déjà entendu parler du périple en motoculteur ? C’est le défi complètement loufoque qu’a relevé Thomas During, un Allemand de 76 ans. Cet aventurier hors-norme a entrepris un voyage de 5600 km entre l’Allemagne et le Portugal, à bord d’un vieux motoculteur des années 60 !

Un équipement de choix pour sillonner les routes

Avant de s’élancer sur les routes, Thomas a dû préparer son bolide comme il se doit. Son motoculteur Holden de 1960, dûment révisé, a été équipé d’une remorque de 3 mètres décorée comme un petit chalet sur roues. Avec son panneau solaire, elle lui sert à la fois de chambre à coucher et de cuisine de campagne. Un espace réduit, mais suffisant pour ce baroudeur qui n’a besoin que de peu pour être heureux !

De Munich au Portugal en passant par… le Jura !

C’est le 8 mai dernier que Thomas a quitté Munich pour entamer son incroyable traversée. Au programme : 5600 km à travers l’Europe, dont une étape dans le Jura français où il a fait escale dans la commune d’Évans. Une halte de choix pour ce Germanique qui a pu profiter du calme de nos campagnes jurassiennes avant de repartir sur les routes.

Après avoir savouré l’accueil chaleureux des habitants, Thomas a repris la route en direction du Portugal où il est attendu le 9 juin. Un petit repos s’imposera alors, avant d’entamer le chemin du retour le 21 juillet. Il devrait être de retour en Allemagne en septembre, après avoir parcouru au total 5650 km au rythme paisible de son motoculteur, soit environ 25 km/h.

500 litres de diesel pour un voyage hors-norme

Un tel périple n’est pas sans poser quelques défis logistiques, à commencer par le ravitaillement en carburant. Notre aventurier a en effet prévu d’engloutir pas moins de 500 litres de diesel pour mener à bien son épopée ! Il lui faudra aussi faire preuve d’une sacrée endurance pour affronter les longues heures de conduite sur des routes pas toujours adaptées aux véhicules lents.

Mais qu’importe les difficultés pour Thomas ! À 76 printemps, cet infatigable voyageur prouve une fois de plus que l’âge n’est qu’un chiffre quand on a soif d’aventures. Son motoculteur déjanté fait déjà le bonheur des habitants des villages traversés, qui n’en reviennent pas de voir passer ce drôle d’engin sur leurs routes de campagne.

Alors prochaine étape, le Portugal pour Thomas ! Nous lui souhaitons bonne route et l’encourageons à profiter de chaque instant de cette odyssée aussi déjantée qu’inoubliable. Une chose est sûre, son passage aura marqué les esprits partout où le Motoculteur Vagabond se sera arrêté !

BuzzDuSiecle.com, toute l’actu insolite dans un zeste d’humour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *