23 juillet 2024
Quand les drones prennent leur envol pour lutter contre les goélands

Quand les drones prennent leur envol pour lutter contre les goélands

Chers lecteurs de BuzzDuSiècle.com, aujourd’hui on se penche sur une histoire à la fois insolite et écologique qui se déroule dans la charmante ville balnéaire d’Ault, située près du Tréport dans les Hauts-de-France. Chaque année, les autorités locales doivent faire face à une invasion de goélands argentés particulièrement bruyants et encombrants. Mais cette fois, elles ont décidé d’innover en faisant appel à un drône pour contrôler ces volatiles envahissants !

Un ornithologue aux commandes

C’est en juin, période de nidification des goélands, que l’opération a été lancée. Un drône télécommandé a pris son envol, piloté par un expert bien particulier : un ornithologue ! Pas n’importe qui donc pour s’occuper de cette mission délicate. Équipé d’une caméra haute définition, l’engin volant a survolé les toits et falaises de la région à la recherche des nids de ces squatteurs emplumés.

Une fois les nids repérés, l’ornitho-pilote a pu procéder à la stérilisation des œufs à l’aide d’un produit à base de paraffine totalement inoffensif. Un véritable travail de précision quand on sait que les goélands font preuve d’une agressivité redoutable pour défendre leur progéniture ! Heureusement, grâce au drône, l’équipe a pu opérer en toute sécurité, sans risquer de se faire arracher les yeux.

Une méthode écolo et efficace

L’utilisation du drône permet non seulement d’accéder facilement aux nids nichés dans les endroits les plus improbables, mais aussi de réduire considérablement la population de goélands sans avoir recours à des méthodes cruelles. Fini les pièges ou les tirs qui faisaient tant polémique !

De plus, cette technique innovante permet de cartographier avec précision les zones de nidification et d’identifier les différentes espèces grâce à une intelligence artificielle reconnaissant les types d’œufs. Les équipes de terrain peuvent ainsi cibler leurs efforts sur les goélands argentés, de vrais fléaux pour les riverains avec leurs cris assourdissants dignes des pires vocalistes de hard rock !

Alors que les populations de goélands augmentent dangereusement le long des côtes françaises, perturbant l’équilibre des écosystèmes marins, cette solution drône fait des émules. Nul doute que d’autres communes côtières l’adopteront bientôt pour redonner un peu de sérénité à leurs habitants. Une révolution tranquille made in Ault dont BuzzDuSiècle.com se fera l’écho !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *