21 juin 2024
Quand les ponts prennent des vacances et les dépouilles font du covoiturage !

Quand les ponts prennent des vacances et les dépouilles font du covoiturage !

Ah, Dunkerque ! Ses plages, son carnaval, et… ses ponts consignés ! Vous avez bien lu, chers lecteurs de BuzzDuSiecle.com, la ville du Nord, célèbre pour ses joyeux corsaires et son ambiance festive, nous réserve une surprise de taille : un panneau routier aussi rare qu’un jour sans pluie dans la région. "Pont consigné", ça ne vous dit rien ? Pas de panique, Léa la décodeuse est là pour éclairer votre lanterne !

Un panneau qui vaut le détour

Imaginez, vous vous baladez tranquillement à Dunkerque, peut-être en quête d’un hareng frais ou d’une bonne bière locale, et soudain, paf ! Un panneau "Pont consigné" surgit devant vous. Non, ce n’est pas une nouvelle forme de recyclage de ponts où vous pourriez récupérer quelques centimes en les rapportant. Ce panneau, mes amis, est le doux messager vous informant que le pont, tel un adolescent le samedi soir, est inaccessible pour une durée déterminée.

Dunkerque, la ville aux 80 ponts

Et oui, Dunkerque n’est pas seulement une ville de corsaires, c’est aussi un véritable labyrinthe de ponts ! Avec 80 ponts, on pourrait presque organiser un marathon du franchissement de ponts. Mais attention, si vous tombez sur notre fameux panneau, vous devrez faire demi-tour et trouver un autre chemin pour rejoindre votre destination, à moins que vous ne préfériez attendre que le pont finisse sa sieste.

Un périple macabre pour économiser des sous

Dans un tout autre registre, un peu moins léger, une dame a décidé de transformer sa voiture en corbillard low-cost. Pour esquiver les frais de transport funéraire, elle a parcouru 120 km avec sa défunte mère sur le siège passager. Un voyage de la Normandie à Paris qui donne un tout nouveau sens à l’expression "emmener quelqu’un pour un dernier tour".

La loi, c’est la loi !

Mais attention, les économies ont des limites, et notre conductrice l’a appris à ses dépens. Il est formellement interdit de jouer les croque-morts amateurs avec une voiture non équipée. La police n’a pas vraiment apprécié la démarche, et la dépouille a fini son voyage à l’institut médico-légal. Pendant ce temps, la maison normande où la nonagénaire a rendu l’âme a été inspectée. Affaire à suivre…

Alors, chers lecteurs, la prochaine fois que vous verrez un panneau "Pont consigné" à Dunkerque, souvenez-vous que c’est juste un pont qui fait une petite pause. Et si vous devez transporter quelque chose (ou quelqu’un) de précieux, assurez-vous de respecter les règles. Parce que, même en cherchant à économiser quelques euros, certains voyages ne valent pas le détour !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *