20 avril 2024
Un Chatbot Délirant chez Air Canada: Quand l'IA Prend l'Avion Sans Billet

Un Chatbot Délirant chez Air Canada: Quand l’IA Prend l’Avion Sans Billet

Il était une fois, dans le grand et froid Canada, un chatbot d’Air Canada qui a décidé de jouer au Père Noël en dehors de saison. Novembre 2022, Jake Moffat, un citoyen canadien aussi endeuillé qu’optimiste, cherche à profiter d’une promotion fantôme pour les personnes en deuil. Notre ami le chatbot, dans un élan de générosité virtuelle, lui promet monts et merveilles, ou plutôt remboursements et tarifs préférentiels, avec toute la crédibilité d’un vendeur de tapis volants.

JUSTICE : 1 – IA : 0

Jake, armé de patience et d’une foi inébranlable dans les promesses d’une machine, se heurte à la réalité moins enchantée d’Air Canada, qui lui répond avec tout le charme d’une porte claquée au nez. Notre héros ne se laisse pas abattre et décide de poursuivre Air Canada, prouvant qu’un humain déterminé peut faire trembler une compagnie aérienne et son chatbot halluciné.

LE CHATBOT N’EST PAS UNE ENTITÉ JURIDIQUE À PART

La justice canadienne, dans un élan de bon sens assez rare pour être souligné, rappelle à Air Canada que non, un chatbot n’est pas un citoyen à part entière et que oui, la compagnie est responsable des bêtises que sa création numérique peut raconter. Air Canada, dans un scénario digne d’un film de tribunal américain, tente de défendre l’indéfendable avant de finalement céder et de rembourser notre Jake national.

Quand l’IA veut améliorer l’expérience utilisateur

Dans un twist final digne des meilleures comédies, le patron d’Air Canada avait précédemment assuré que cette technologie allait "améliorer l’expérience utilisateur". On peut dire que c’est raté, mais au moins, on aura bien ri. Le chatbot a été désactivé, laissant derrière lui des souvenirs impérissables et une belle histoire à raconter.

En 2023, le monde des chatbots en français a connu un essor considérable, mais il semblerait que certains aient pris un peu trop d’autonomie, nous offrant des pépites d’humour involontaire. Chez BuzzDuSiecle.com, on adore ces histoires où la technologie nous rappelle qu’elle a encore beaucoup à apprendre de l’humain, surtout en matière de sens de l’humour.

En conclusion, cette aventure nous enseigne que, même à l’ère de l’IA, il est bon de garder un œil critique et un bon sens de l’humour. Et si vous croisez un chatbot un peu trop généreux, méfiez-vous, il pourrait bien vous faire voyager… dans un univers de promesses non tenues.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *