23 juillet 2024
L'ex-maire de Saint-Jory fait des vœux pimentés et met Facebook en ébullition !

L’ex-maire de Saint-Jory fait des vœux pimentés et met Facebook en ébullition !

Ah, la tradition des vœux de Nouvel An ! Ce moment féerique où chacun y va de son petit message bienveillant, parfois un brin cliché, mais toujours empreint d’une douceur hivernale. Mais à Saint-Jory, on aime visiblement les traditions avec un zeste de folie et une bonne dose de piquant !

Thierry Fourcassier, l’ex-maire de cette charmante bourgade qui a dû céder sa place suite à quelques démêlés judiciaires, n’a pas manqué de faire parler de lui. Et pour cause, sa prestation de vœux a été aussi surprenante qu’une bûche glacée au piment d’Espelette !

Un réveillon pas comme les autres

Imaginez, pendant que vous trinquez à la nouvelle année, l’ancien édile surgit sur Facebook tel un lutin facétieux, mais avec la verve d’un humoriste en roue libre. Entre les sapins clignotants et les guirlandes scintillantes, Thierry Fourcassier a délivré un message qui a dû faire s’étrangler plus d’un Saint-Joryen avec leur coupe de champagne.

Conseils d’ami… ou presque

"Bon courage à tous ceux qui travaillent", a-t-il commencé, dans un élan de générosité universelle. Mais attendez, la suite est plus croustillante qu’une galette des rois à la frangipane ! Il a enchaîné avec un "flash-back sur 2023" qui s’est vite transformé en une mise en garde pour le moins directe : "Vous qui avez un peu de pouvoir, ou qui êtes beaux, ou un peu riches, méfiez-vous de tout ce qui est jaloux, traître et, on peut le dire, des trous du c…". Voilà qui est dit !

Des "likes" qui valent mille mots

Et si l’opposition a préféré garder un silence aussi lourd que le foie après les fêtes, les fidèles de l’ancien maire, eux, n’ont pas hésité à manifester leur soutien. Emmanuel Martins, le candidat qui voulait rompre avec le passé, a même appuyé sur le petit pouce bleu, tout comme une centaine d’autres citoyens. Une popularité qui ne se dément pas, même si certains habitants ne cachent pas leur soulagement de voir la mairie entre de nouvelles mains.

L’art de ne pas quitter la scène

Ce qui est sûr, c’est que Thierry Fourcassier n’a pas l’intention de disparaître des radars. Avec ses vœux aussi épicés qu’une raclette au piment d’Espelette, il prouve qu’il a toujours un coup d’avance, même s’il n’a plus les clefs de la ville.

Et vous, chers lecteurs de BuzzDuSiecle.com, qu’avez-vous pensé de cette intervention haute en couleur ? N’oubliez pas : en 2024, gardez un œil sur vos amis, vos adversaires, mais surtout sur les réseaux sociaux, car on ne sait jamais quel ancien maire pourrait venir pimenter votre fil d’actualité !

En attendant, je vous souhaite une année aussi pétillante que les bulles de votre boisson préférée et aussi douce que la trêve des confiseurs… sauf si vous préférez les épices, bien sûr !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *