20 avril 2024
Quand le camping prend de la hauteur : un "Airbnb" illégal sur un toit à Tenerife !

Quand le camping prend de la hauteur : un "Airbnb" illégal sur un toit à Tenerife !

Ah, Tenerife ! Ses plages, son soleil… et ses campings en rooftop ?! Oui, vous avez bien lu. Dans la série "Mais pourquoi je n’y ai pas pensé ?", un propriétaire d’appartement a eu l’idée lumineuse (ou pas) de transformer le toit de son immeuble en mini camping urbain, pour la modique somme de 12 euros la nuit. Le concept ? "Viens planter ta tente entre deux antennes TV et profite d’une vue imprenable sur les autres immeubles !". Une offre qui pourrait presque faire rêver, si elle n’était pas totalement illégale.

Imaginez la scène : vous vous réveillez doucement au son des mouettes, ouvrez la fermeture éclair de votre tente et… surprise ! Vous êtes accueilli par le regard intrigué (et légèrement agacé) des voisins prenant leur café. Car oui, pendant deux ans, les résidents de cet immeuble situé sur l’île espagnole ont dû partager leur quotidien avec des campeurs de passage, venus chercher un peu d’aventure urbaine à bas prix.

Mais le "cauchemar" des voisins, comme ils l’ont décrit, ne s’est pas limité à la vue d’une toile de tente entre deux pots de fleurs. Non, le package incluait également accès à la salle de bain et à la cuisine des propriétaires loueurs, situés au deuxième étage. Autant dire que les allées et venues n’ont pas vraiment contribué à l’harmonie de la copropriété. Entre les ordures, le bruit et la peur de se prendre un piquet de tente sur la tête, la vie de quartier a pris une tournure pour le moins… originale.

Finalement, après deux ans de camping sauvage en hauteur, les voisins ont décidé de planter leur propre piquet… mais au tribunal cette fois. Résultat ? Les tentes ont été démontées, et le propriétaire s’est vu menacé d’une amende allant de 15 000 à 30 000 euros. Qui a dit que le camping était une option économique ?

Chez BuzzDuSiecle.com, on adore les histoires qui sortent de l’ordinaire, mais celle-ci nous rappelle qu’il est peut-être préférable de garder les pieds sur terre, ou du moins, de camper sur des terrains prévus à cet effet. Après tout, il doit bien exister des spots moins controversés (et plus légaux) pour planter sa tente, non ?

En conclusion, si l’idée de vous réveiller avec une vue à 360 degrés sur les toits de Tenerife vous séduit, pourquoi ne pas opter pour un hôtel avec rooftop ? C’est tout aussi instagrammable, et nettement moins risqué pour votre porte-monnaie (et votre relation avec les voisins).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *