20 avril 2024
Quand la rénovation révèle des trésors : un couple découvre des pancartes publicitaires d'une autre époque !

Quand la rénovation révèle des trésors : un couple découvre des pancartes publicitaires d’une autre époque !

En plein cœur de la Marne, à Saint-Remy-en-Bouzemont-Saint-Genest-et-Isson (essayez de le dire trois fois vite !), un couple a récemment vécu une expérience digne d’un épisode de "Chasseurs de trésors". Alicia Crépin et Kévin, en pleine mission de rénovation de leur maison, ont fait une découverte surprenante derrière un mur et un placard : des pancartes publicitaires du XIXe siècle, cachées comme pour jouer à la meilleure partie de cache-cache de l’histoire.

Une bière étoilée perdue dans le temps

Ces pancartes, véritables témoins du passé, faisaient la promotion de la bière Étoile de la brasserie Thomas, basée à Saint-Dizier. Imaginez un peu : ces affiches ont survécu à des décennies cachées derrière un mur, probablement en se demandant si quelqu’un redécouvrirait un jour leur splendeur. Alicia et Kévin, intrigués par ces trouvailles, se sont lancés dans une enquête digne des meilleurs détectives pour retracer l’histoire de ces objets.

Leur recherche les a menés à découvrir que la brasserie E. Thomas a vu le jour en 1831, sous la direction d’un certain Thomas (original, n’est-ce pas ?). Puis, comme dans toute bonne saga familiale, son fils Eugène a pris la relève, avant de passer le flambeau à Henri. Finalement, la brasserie a été absorbée par d’autres brasseries, mais ces pancartes ont survécu à travers le temps, témoignant de l’histoire brassicole française.

Un bar, un bureau de poste et un petit hôtel marchent dans un bar…

Le mystère s’épaissit quand on apprend que la maison d’Alicia et Kévin a eu plusieurs vies : un bar, un bureau de poste, et même un petit hôtel. Cela expliquerait la présence de ces affiches, probablement accrochées pour attirer les clients assoiffés ou les voyageurs en quête d’un lit douillet.

La découverte a suscité un véritable engouement sur les réseaux sociaux, et nombreux sont ceux qui ont vu dans ces pancartes un trésor historique… ou simplement un objet de collection convoité. Finalement, c’est un collectionneur averti, féru d’histoire des brasseries locales, qui a acquis ces pièces d’histoire, permettant à notre couple de bricoleurs de financer une partie de leurs travaux.

Leçon du jour : toujours regarder derrière les murs !

Cette histoire nous rappelle que parfois, les trésors ne se trouvent pas sur des îles lointaines ou dans des coffres enterrés, mais bien cachés derrière le papier peint de notre salon. Alors, la prochaine fois que vous envisagez de rénover votre maison, gardez l’œil ouvert : qui sait quelles merveilles se cachent derrière ces vieilles cloisons ?

Chez BuzzDuSiecle.com, on adore ces histoires qui nous rappellent que l’extraordinaire peut se trouver dans les endroits les plus ordinaires. Et vous, avez-vous déjà découvert des trésors cachés dans votre maison ? Partagez vos histoires avec nous !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *