2 mars 2024
Pas de cheveux? Pas de problème! Le coiffeur trafiquant démasqué à Gênes!

Pas de cheveux? Pas de problème! Le coiffeur trafiquant démasqué à Gênes!

Vous avez sûrement entendu parler de salons de coiffure où l’on vous offre un petit café en sus de votre coupe, mais à Gênes, en Italie, un certain coiffeur cinquantenaire proposait une carte de "services" pour le moins… stupéfiante!

Des chauves et des doses

C’est l’histoire d’un coiffeur pas comme les autres, dont le salon en plein coeur de Gênes était le théâtre d’un manège plutôt curieux. La clientèle, majoritairement chauve (et sans barbe, pour ne rien gâcher!), semblait plus intéressée par les "extras" de l’établissement que par sa capacité à rafraîchir des coupes inexistantes.

Mais comment a-t-il été pris la main dans le sac (de cocaïne), vous vous demandez? Simple: une telle abondance de crânes luisants a fini par faire tilter nos fins limiers des carabiniers. Intrigués par ces clients qui repartaient vent en perruque, sans avoir passé un coup de peigne, l’antenne locale de la police a commencé à se gratter logiquement la tête!

La coupe est pleine!

Après une surveillance discrète aussi serrée qu’un bonnet sur un œuf à la coque, nos carabiniers ont lancé un assaut sur le salon et là, surprise! Ils ont découvert un véritable supermarché de la drogue: 100 grammes de cocaïne, quatre balances de précision, et assez de matériel d’emballage pour concurrencer une chaîne de fast-food!

Le coiffeur-dealer, sûrement plus habitué à couper des lignes que des cheveux, offrait une gamme hallucinante: de la coupe drogue-nette pour les pressés jusqu’à la formule shampoing, coupe et rail pour les plus aventureux.

Une affaire qui décoiffe

Fin du rideau pour ce trafic capillairement incorrect! Le coiffeur de 55 ans voit désormais ses journées rythmées par les barreaux plutôt que par la barbe des clients. Peut-être aura-t-il le temps de perfectionner ses vrais talents… ou de proposer des coupes tendance à ses co-détenus?

Au final, cette affaire aura au moins permis de résoudre un mystère capillaire de taille : où étaient passés tous les chauves de Gênes? Maintenant, on sait qu’ils ne faisaient pas que se faire raser de près, mais aussi se prendre pour des narcos, façon Méditerranée!

Et voilà, chers lecteurs de BuzzDuSiecle.com, gardez l’œil ouvert : chez votre coiffeur, si vous voyez des chauves repartir sans aucune miette de cheveu sur la cape, posez-vous des questions… Ou alors, ils ont peut-être juste opté pour la wax intégrale!

À très vite pour plus d’actualités croustillantes et rocambolesques venues des quatre coins du globe – et n’oubliez pas, chez BuzzDuSiecle, on vous coupe les cheveux en quatre pour vous divertir!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *