23 juillet 2024
L'île de Nantes a sa bulle d'hiver : un brunch dans une yourte moderne, ça vous tente ?

L’île de Nantes a sa bulle d’hiver : un brunch dans une yourte moderne, ça vous tente ?

Un igloo tropical au cœur de Nantes ?

Chers lecteurs de BuzzDuSiecle.com, avez-vous déjà rêvé de déguster une fondue savoyarde tout en vous croyant sous une aurore boréale ? Non, ce n’est pas le scénario d’un film de science-fiction, mais la réalité nantaise depuis le 15 décembre dernier !

Lintukoto : la terrasse qui réchauffe les cœurs (et les corps)

Sur l’île de Nantes, une étrange structure a poussé à côté de la cantine géante Magmaa. C’est Lintukoto, une bulle chauffée qui vous accueille pour un petit-déjeuner cosy à 7 €, une fondue à 12 € ou un brunch dominical à 25 €. De quoi fondre de plaisir sans faire fondre son porte-monnaie !

Une expérience culinaire entre Gengis Khan et la Laponie

Certains y voient un clin d’œil pétillant à une bulle de champagne, d’autres une invitation au voyage vers les contrées glacées du Nord. Et pour les férus d’histoire, on pourrait presque se croire dans une yourte mongole, en hommage à l’exposition Gengis Khan qui cartonne actuellement au Château des ducs de Bretagne.

L’hiver n’a qu’à bien se tenir !

Dans cette bulle, on s’y sent bien, on s’y sent au chaud, et surtout, on s’y régale. L’hiver nantais n’a jamais été aussi accueillant. Alors, que vous soyez un viking des temps modernes ou un explorateur urbain, Lintukoto est le spot incontournable pour réchauffer vos papilles et vos âmes jusqu’à la fin février.

Pour ceux qui ont déjà testé, c’est l’unanimité : on y est comme dans un cocon, avec en prime le plaisir de se dire qu’on est à la fois en ville et ailleurs, entre tradition et modernité, entre terroir et exotisme.

Alors, chers Nantais et voyageurs de passage, n’attendez plus pour vivre cette expérience insolite ! Et pour les autres, gardez l’œil ouvert, qui sait si une bulle similaire ne pourrait pas éclot près de chez vous ?

Chez BuzzDuSiecle.com, on vous dit : à vos fourchettes, prêts, branchez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *