2 mars 2024
Bienvenue à... Lens ? Non, Reims ! Quand le foot joue les illusionnistes urbains

Bienvenue à… Lens ? Non, Reims ! Quand le foot joue les illusionnistes urbains

Ah, Reims, la cité des rois et du champagne, où l’histoire se mêle à la bulle pétillante d’une coupe festive. Mais ce matin, les Rémois ont dû se demander si leur boisson avait été un peu trop forte la veille. Surprise ! Les panneaux d’entrée de ville affichaient "Lens", comme si la ville avait déménagé à 170 kilomètres au nord pendant la nuit.

Un réveil en mode "C’est pas ma ville!"

Imaginez la tête des automobilistes, roulant tranquillement vers leur chère ville de Reims, quand soudain, ils se retrouvent accueillis par des panneaux "Lens". À Champfleury, en venant d’Epernay, ou à la Neuvillette, c’est la confusion totale. "J’ai changé de lunettes ou quoi ?", s’est probablement demandé plus d’un conducteur.

Opération camouflage ou coup de génie ?

Mais que nos amis Rémois se rassurent, leur belle ville n’a pas été annexée par les Lensois pendant leur sommeil. Il s’agit en fait d’une farce orchestrée par le Stade de Reims en vue du match contre le RC Lens le 18 février prochain. Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux du club a levé le voile sur cette mystérieuse affaire, annonçant l’ouverture de la billetterie pour le grand match.

Un stade, un seul maître à bord !

Pourquoi un tel stratagème ? Eh bien, le Stade de Reims, lassé de voir ses tribunes envahies par les supporters lensois, a décidé de marquer son territoire. "Un Delaune 100% acquis à la cause des Rouge et Blanc", voilà l’objectif. Et pour y parvenir, rien de tel qu’une petite manipulation de la signalétique urbaine pour rappeler qui est chez soi.

Le droit d’entrée ? Être un vrai supporter rémois !

Pour assurer la prédominance rouge et blanche, le club a mis en place une règle simple : pour acheter un billet hors parcage visiteur, il faut avoir déjà acquis une place pour un match du Stade de Reims cette saison. Un moyen astucieux de préserver l’ambiance locale et de décourager une invasion en Sang et Or.

Alors, chers supporters lensois, ne vous étonnez pas si Google Maps vous joue des tours le jour du match. Et pour les Rémois, après cette petite frayeur matinale, vous pouvez reprendre une gorgée de votre boisson pétillante préférée. Tout est rentré dans l’ordre, vos panneaux sont de retour, et BuzzDuSiecle.com vous a raconté l’histoire avec le sourire !

En somme, une belle leçon de marketing sportif qui prouve que, dans le football, la créativité ne se limite pas aux prouesses sur le terrain. Et qui sait, peut-être que le prochain coup d’éclat sera de transformer le Stade Delaune en une gigantesque coupe de champagne pour célébrer la victoire ? Restez connectés !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *